VIEILLISSEMENT ET HANDICAP

Une question de point de vue

Comme dans la population générale, les personnes déficientes intellectuelles ont vu leur espérance de vie s’accroître considérablement depuis les années 1950. Cela s’explique par la qualité de la prévention (suivi médical, hygiène de vie, observations,…), l’augmentation des prises en charge adaptées ainsi que la stimulation des personnes par l’environnement et les relations sociales.
Ce « vieillissement » des personnes déficientes intellectuelles amène à repenser leur accompagnement.

 

Seuil de risque de vieillissement

L’âge de 45 ans est souvent utilisé comme seuil de risque de vieillissement pour les personnes déficientes intellectuelles.
A partir de cet âge, la probabilité de voir apparaître des signes de vieillissement devient significativement plus importante. En outre, dans les cas de déficience intellectuelle sévère, polyhandicap, épilepsie difficilement contrôlable ou présence de syndromes spécifiques, ce processus peut être plus précoce et /ou accéléré (35 ans).

 

Néanmoins, l’apparition de certains signes ne signifie pas automatiquement le début d’un vieillissement « pathologique » ; une personne ayant une déficience intellectuelle peut avoir un vieillissement « réussi » c’est-à-dire bien vivre avec son avancée en âge. Le vieillissement d’une personne ne doit pas être envisagé uniquement sous un angle négatif. On peut même constater une atténuation de certains troubles du comportement.

Si des récurrences dans la survenance de pathologies liées sont constatées pour certaines populations cibles au delà d’un certain âge (par exemple les personnes trisomiques et les problèmes de diabète et cardio-vasculaires), rappelons que le processus de vieillissement reste un processus naturel.
Son évolution varie d’une personne à l’autre puisqu’il dépend de critères biologiques, génétiques, psychologiques, cognitifs et intellectuels, sociaux et économiques, relationnels et de performances. Le vieillissement est donc toujours un processus individuel, soumis à un très grand nombre de facteurs.